Client

Première Nation d’Elsipogtog

Lieu

Nouveau-Brunswick

La portée du projet

26,8 millions de dollars

Trouver un équilibre entre les études, la santé et le bien-être

La Première Nation d’Elsipogtog est une communauté mi’kmaq située à environ 91 kilomètres au nord-ouest de Moncton, au Nouveau-Brunswick. Comme la plupart de ses résidents vivent sur la réserve, les installations de la communauté sont bien utilisées.

Cependant, l’école de la Première Nation, de la maternelle à la huitième année, se détériorait et ne pouvait plus répondre à l’augmentation de la population étudiante, ce qui obligeait l’école à recourir à des classes mobiles à l’extérieur. L’espace étant limité, l’école n’était pas en mesure de fournir certains des services de santé et de conditionnement physique qu’elle avait envisagé d’offrir à ses élèves.

En juillet 2018, la Première Nation d’Elsipogtog a fait appel à une équipe qui pourrait l’aider à concrétiser sa vision d’une nouvelle école accueillant des élèves de la maternelle à la 8e année. Elle a ensuite trouvé un emplacement comprenant une zone forestière pour les cours en plein air. Le terrain de la nouvelle école devait être suffisamment grand pour pouvoir y construire une vaste salle polyvalente, une clinique dentaire, une salle de physiothérapie, une salle de conditionnement physique, un foyer extérieur et des pistes de marche intérieures et extérieures. La Première Nation a également intégré des éléments culturels dans l’ensemble de l’établissement, notamment des couleurs et des panneaux de signalisation s’inspirant de la roue médicinale, ainsi que des totems d’animaux représentant chaque aile de l’école. Des jardins seront également aménagés au printemps et serviront à l’enseignement. Il fallait agrandir le terrain de l’école et avoir une plus grande surface de construction pour que les élèves et les membres de la communauté aient les moyens de prendre soin de leur santé et de leur forme physique.

Incorporation d’éléments environnementaux

La Première Nation d’Elsopogtog a d’abord fait appel à notre équipe de gestion de projet pour préparer une étude de faisabilité qui a finalement débouché sur le choix du terrain. Nous avons contribué à la réalisation du projet jusqu’à sa clôture.

Après que la communauté ait décidé du nouvel emplacement de l’école, notre chef de projet a rencontré les membres de la communauté, y compris les élèves, les aînés, les enseignants, ainsi que le directeur et le directeur adjoint de l’éducation du district scolaire, afin d’examiner la vision de chaque partie prenante concernant la conception, le fonctionnement et les services de l’établissement. Notre équipe a ensuite préparé un plan de projet, des documents d’appels d’offres et un calendrier pour lancer le projet. Le site choisi comprenait une zone forestière humide. Ce fut le premier défi que notre équipe a dû relever. Nos gestionnaires de projet ont travaillé en collaboration avec Environnement Canada afin de s’assurer que toute zone humide touchée par la construction serait rétablie ailleurs. Pour réduire l’incidence de l’empreinte de l’école, l’équipe de projet a décidé de réviser le plan et de laisser sur le site de l’école une plus grande superficie de forêt naturelle.

Il était également important pour les parties prenantes que, sur le plan esthétique, l’école reflète la culture de cette Première Nation. Le concepteur-constructeur a organisé un concours à l’intention des artistes locaux pour qu’ils créent une fresque murale qui serait exposée dans l’école. Trois artistes ont été choisis. Leurs œuvres, qui représentent l’inclusion, la culture locale et la communauté, sont maintenant exposées sur les murs de l’école.

Pendant la phase de conception, la Première Nation d’Elsipogtog et ses partenaires ont décidé d’ajouter une piste de marche surélevée le long du périmètre du gymnase ainsi qu’une piste de marche extérieure sur le terrain de la nouvelle école. Les deux pistes de marche, qui ont été financées par la communauté, sont destinées à encourager l’activité physique et la socialisation parmi les résidents de la réserve. Notre équipe a modifié le calendrier pour intégrer ces modifications et faire en sorte que le projet puisse être achevé à temps pour l’année scolaire 2021.

Un espace riche en culture

Sur le plan opérationnel, le projet de nouvelle école a été réalisé selon le budget et les délais impartis. Elle était prête à ouvrir ses portes en septembre 2021. Le conseil scolaire a décidé de retarder les cours d’une semaine pour procéder à l’installation des meubles, des accessoires connexes et de l’équipement. Les professeurs ont ainsi pu s’installer dans leur nouvel espace, aménager leurs salles de classe et mieux se préparer à accueillir les élèves.

Grâce au dévouement et à la détermination de la communauté d’Elsipogtog et de toute l’équipe du projet, les élèves, les résidents et le corps enseignant disposent désormais d’un espace inspirant et riche sur le plan culturel, qui permet d’apprendre, de grandir et d’embrasser la nature et un mode de vie sain.

Elsipogtog1
Elsipogtog4
Elsipogtog2
Elsipogtog3
Elsipogotg First Nation Community School